L'actualité culturelle suisse


L'enfance volée des «enfants des fabriques» (mer., 18 oct. 2017 09:04:00 GMT)
Pendant l'industrialisation, des enfants trimaient jusqu'à l'épuisement dans les usines suisses. C'est avant tout grâce à un politicien marginal que cette pratique a été interdite relativement tôt. «Recherche ouvriers: deux familles nombreuses, tout particulièrement avec enfants aptes au travail, trouvent un bon accueil dans une production de filature fine.» C'est avec cette annonce parue dans l'«Anzeiger von Uster» que le propriétaire d'une fabrique suisse recrutait des employés dans les années 1870. Il allait de soi que les enfants de la famille devaient trimer avec les autres. Le travail des enfants n'a certes pas été introduit en Suisse avec le développement des usines mais, à l'ère de l'industrialisation, il a basculé d'une pratique ordinaire à une véritable exploitation. Avant la révolution industrielle, agriculteurs et travailleurs à domicile considéraient déjà leurs enfants avant tout comme une force de travail. La famille était principalement une communauté de ...
>> mehr lesen

La bande dessinée a désormais une Ecole supérieure à Genève (mar., 17 oct. 2017 09:44:00 GMT)
Unique en Suisse, elle a ouvert ses portes début septembre. Le choix de Genève n’est pas anodin. «La ville a vu naître Rodolphe Töpffer, inventeur de la BD moderne», comme le rappelle le bédéiste genevois Tom Tirabosco, qui s’est battu pour que cette Ecole voit le jour.  Dans le domaine de la bande dessinée francophone, Tom Tirabosco (51 ans) occupe une place de choix. Ce bédéiste à la plume drôle, cinglante, humaniste, sourcilleuse… est également l’auteur très inspiré de livres illustrés pour enfants, de caricatures de presse, de portraits et d’autoportraits auréolés non pas de gloire, mais d’humour farcesque. La gloire, c’est la reconnaissance du milieu artistique qui s’est chargée de la lui apporter. Une formation de deux ans Placée sous l’autorité du DIP (Département de l’instruction publique, de la culture et du sport, Genève), l’Ecole supérieure de bande dessinée et d’illustration dispense une formation de 2 ans. Cette formation intègre également le dessin de presse, le ...
>> mehr lesen

La Réforme sur le mur du Palais fédéral (lun., 16 oct. 2017 12:43:00 GMT)
Le spectacle de son et lumière «Rendez-vous Bundesplatz» rend cette année hommage à la Réforme. Durant six semaines, le Palais fédéral sera éclairé avec des images médiévales. Cette année, le show s'intitule «Reset» et célèbre les 500 ans de la Réforme. Projetée sur les murs, la scénographie lumineuse a embarqué les premiers spectateurs à travers les époques, du Moyen Âge à l'époque contemporaine, thématisant le début de l'imprimerie, la division de l'Eglise catholique et la découverte d'un nouveau continent. «Cette formidable histoire mêle iconoclasme et danse macabre, peste et indulgences avec Luther, Zwingli, Calvin, avec l’amour, la haine et la mort», ont indiqué les organisateurs dans un communiqué. Un demi-million de spectateurs «Rendez-vous Bundesplatz» attire chaque année plus d'un demi-million de spectateurs de Suisse et de l'étranger, selon les organisateurs. Jusqu'au 25 novembre, le public pourra assister aux projections tous les jours à 19h00 et à 20h30. Le ...
>> mehr lesen

Portraits immortels (sam., 14 oct. 2017 09:00:00 GMT)
Les portraits de Sébastien Kohler sont fascinants et provocants. Les personnes regardent droit dans l’objectif, ce qui confère aux images profondeur et intensité. Et l’artiste recourt à une technique ancienne. Né en Suisse en 1969, Sébastien Kohler vit à Lausanne. Il a appris seul l’art de la photographie. Il utilise la technique dite du collodion humide, développée au 19e siècle par l’Anglais Frederick Scott Archer. Le principe est simple: si l’on tient un négatif contre un fond noir et qu’on l’éclaire frontalement, il devient un positif, car la lumière éclaire l’argent métallique qui compose l’image. Le collodion humide donne d’excellents négatifs sur verre, qui créent une impression intemporelle. La richesse des photos de Kohler est à découvrir jusqu’au 14 mars à Vevey, au Musée suisse de l’appareil photographique. L’exposition présente aussi une vidéo, qui montre Kohler dans son studio et donne ainsi un aperçu de son travail. Car avec cette technique plus que centenaire, il ...
>> mehr lesen

Une pionnière de la danse contemporaine récompensée (ven., 13 oct. 2017 11:35:00 GMT)
Noemi Lapzeson, Genevoise d’origine argentine, a reçu jeudi le Grand Prix suisse de danse 2017, attribué par l’Office fédéral de la Culture (OFC). Retour sur l’enfance portègne et le parcours d’une chorégraphe qui a brillé en Suisse comme à l’étranger. Les autres Prix suisses de danse 2017 - Claudio Prati et Ariella Vidach, fondateurs de la compagnie AiEP (Prix spécial de danse). - Marthe Krummenacher et Tamara Bacci (Danseuses exceptionnelles) - József Trefeli & Gábor Varga, Marco Berrettini, Thomas Haubert et Yasmine Hugonnet (Création actuelle de danse ) - Kiriakos Hadjiioannou (June Johson Dance Prize ) Elle affirme qu’aujourd’hui sa mémoire la trahit beaucoup, qu’il lui arrive d’oublier le nombre de pièces qu’elle a créées, le titre de certaines d’entre elles et les multiples récompenses reçues. Faut-il donc croire Noemi Lapsezon lorsqu’elle accuse sa mémoire? Non, disons plutôt que c’est sa modestie qui lui permet de parler ainsi. Lucide, elle sait que toute gloire ...
>> mehr lesen

Grand Prix suisse de danse 2017 (jeu., 12 oct. 2017 12:26:00 GMT)

>> mehr lesen

La main de l’agriculteur et l’œil du photographe (mer., 11 oct. 2017 14:30:00 GMT)
L’agriculture suisse ne produit pas seulement des denrées alimentaires saines. Elle fournit aussi des sujets et des paysages, qui se prêtent bien à être photographiés. Voici quelques-unes des images les plus représentatives dans l’ambiance d’un concours national. Lancé par l’Union suisse des paysans, le concours photographique agrimage.ch a permis de rassembler, entre mai 2016 et juillet 2017, 15'000 clichés pris dans toute la Suisse par plus de 1600 participants. Les meilleures photographies ont été sélectionnées par un jury de spécialistes, tout en tenant compte des votes du public. Elles seront présentées officiellement à l’occasion d’une cérémonie de remise des prix, qui se tiendra le 18 octobre à l’OLMA 2017, la grande foire suisse de l’agriculture et de l’alimentation organisée chaque année à Saint-Gall. Les images montrent la vie et le travail des agriculteurs, les produits qui représentent le fruit de leur labeur, les animaux qui sont élevés dans les fermes et des ...
>> mehr lesen

Taveyanne: un lieu très loin de la foule (mer., 11 oct. 2017 12:00:00 GMT)
Le pittoresque hameau de Taveyanne dans les Alpes vaudoises est un lieu figé dans le temps. (RTS/swissinfo. ch) Au-dessus des nuages, à 1649 mètres d'altitude, c'est un monument historique classé, avec ses chalets en bois et ses toits en bardeaux de bois. Ses résidents doivent se débrouiller sans électricité.  Pour garantir l'avenir à long terme du hameau et de son environnement, les habitants se sont associés à la Ligue vaudoise pour la protection de la nature en 1970 pour y créer une réserve naturelle. La plupart des chalets appartiennent à des habitants du village voisin de Gryon. Ils ont été transformés d’étables en habitations au début du 20e siècle.   La seule entreprise est le Refuge de Taveyanne, où la famille Siebenthal sert des repas copieux comme une fondue dans un cadre rustique. Il y a une grande cheminée avec un grand chaudron, une ancienne caisse enregistreuse et des plafonds à poutres basses. Des cloches ornementales ornent les murs. Le seul logement loué est ...
>> mehr lesen

La vie de traducteur en Suisse (mar., 10 oct. 2017 09:00:00 GMT)
Dans un petit pays avec quatre langues officielles et une cinquième, l’anglais, non officielle, comment fonctionne le travail des traducteurs professionnels en Suisse? Y a-t-il un pays qui a plus besoin de traducteurs que la Suisse? Notre petit pays de 8,3 millions d'habitants reconnaît quatre langues officielles – l’allemand, le français, l’italien, le romanche – et l’anglais, comme cinquième couramment utilisée. Les immigrants représentent 25% de la population. Et la Suisse est également le siège des Nations Unies, d'ONG, d'organismes gouvernementaux, d'entreprises multinationales et d'organisations artistiques qui ont besoin de produire des documents dans différentes langues. La Suisse est donc un pays riche d'opportunités pour les traducteurs et interprètes professionnels (les traducteurs travaillant sur des documents écrits, les interprètes sur la communication orale). Qui sont ces personnes et quels sont les défis et les avantages de leur profession en Suisse? Rencontre ...
>> mehr lesen

50 ans après sa mort, le Che est à l’honneur en Suisse (lun., 9 oct. 2017 14:05:00 GMT)
Une exposition présentant des images inédites d'Ernesto Guevara durant les premières années de la Révolution cubaine a parcouru une douzaine de villes suisses dans le cadre des hommages rendus par l'Association Suisse-Cuba à l’emblématique guérillero disparu il y a tout juste 50 ans. La lutte de ce médecin né en 1928 en Argentine et qui prônait l’idée d’un «homme nouveau», sensible et solidaire, a commencé lorsqu’il était étudiant, malgré l’asthme dont il souffrait depuis sa plus tendre enfance. Au Mexique, il a fait la connaissance des frères Raùl et Fidel Castro, avec qui il a embarqué en 1956 à bord du Granma pour débuter la campagne militaire visant à renverser le dictateur cubain Fulgencio Batista. Après le triomphe de la Révolution, en 1959, le «Che» a occupé diverses fonctions publiques au sein du nouvel Etat cubain avant de poursuivre son combat. En Afrique d’abord, puis en Amérique latine, en Bolivie notamment, où il a été abattu par l’armée locale sur ordre de la CIA le ...
>> mehr lesen

«L’homme n’est pas le couronnement de la création» (dim., 8 oct. 2017 09:00:00 GMT)
Qui est réellement l’homme, et d’où vient-il? Ces dernières années, toutes les hypothèses sur nos origines se sont vues remises en question. De nouvelles fouilles montrent que l’évolution qui a mené à homo sapiens est bien plus mystérieuse qu’on ne le pensait. Le singe est devenu homme dans les forêts d’Afrique orientale. Il y a six à sept millions d’années, les lignées du chimpanzé et de l’humain se sont séparées et les premiers hominidés sont apparus. C’est du moins ce que dit la théorie communément admise. Selon elle, nos ancêtres se sont répandus en Afrique, mais pendant des millions d’années, ils n’ont pas quitté le continent. Vraiment? En mai de cette année, une équipe de chercheurs allemands annonçait avoir identifié un nouvel homme primitif, qui aurait vécu dans les Balkans il y a plus de sept millions d’années. Les scientifiques en ont conclu que la séparation entre le chimpanzé et l’homme n’a probablement pas eu lieu en Afrique, mais dans la région méditerranéenne. En ...
>> mehr lesen

Europaallee - le quartier qui divise à Zurich (sam., 7 oct. 2017 09:00:00 GMT)
En plein cœur de la ville de Zurich, un nouveau quartier est en train de naître. En bordure des voies de la gare centrale, l’Europaallee s’étire jusqu’à l’ancien quartier du 4e arrondissement. Au long de l’avenue s’alignent hôtels, restaurants, lieux de sortie et de formation. Mais cela ne plait pas à tout le monde. Propriétaires de 78'000 mètres carrés de terrain à proximité de la gare, les Chemins de fer fédéraux (CFF) sont également maîtres d’ouvrage. Le premier coup de pioche a été donné en 2009, les dernières constructions doivent être achevées en 2020. Rarement, un projet, qui s’inscrit pleinement dans le mouvement de densification urbaine, aura divisé l’opinion à ce point. Tout le monde en parle: les défenseurs du paysage, les architectes, les urbanistes et évidemment les citoyennes et citoyens. En 2006, la population de la ville avait voté sur ce projet, accepté à l’époque avec 65% de oui. Les uns trouvent que l’Europaallee est un catalyseur de la gentrification: on ...
>> mehr lesen

Le miracle Picasso de Bâle (ven., 6 oct. 2017 09:00:00 GMT)
Il y a cinquante ans, un mouvement populaire hétéroclite réunissant jeunes hippies et grandes fortunes de la chimie bâloise se mobilise pour conserver au Kunstmuseum deux toiles de Picasso. Le peuple ayant approuvé leur achat, l’artiste en donnera plusieurs autres aux Bâlois. Ces événements, dont on se souvient en Suisse alémanique comme le «miracle de Bâle», ont aussi mis en valeur la démocratie directe. Cet article fait partie de #DearDemocracy, la plateforme de swissinfo.ch pour la démocratie directe Tout commence pourtant par un drame meurtrier. En avril 1967, un appareil de la compagnie Globe Air s’écrase contre une colline en tentant d’atterrir dans le mauvais temps à Chypre, tuant 117 passagers et neuf membres d’équipage. Cette catastrophe accule la petite compagnie à la faillite et son actionnaire principal se retrouve dans les dettes. Il s’agit du Bâlois Peter G. Staechelin, dont la famille possède encore maintenant une collection de chefs d’œuvres de la peinture moderne ...
>> mehr lesen

«Le monstre sacré» (mar., 3 oct. 2017 11:37:00 GMT)
Le photographe Kurt Wyss se souvient de sa visite chez Picasso.
>> mehr lesen

Ces dix endroits en Suisse que l’on ne reconnaîtrait plus (mar., 3 oct. 2017 08:03:00 GMT)
Celui qui a vécu durant plusieurs années à l’étranger peut parfois rester bouche bée en retournant en Suisse: certains lieux, bâtiments ou places ont tellement changé qu’ils en deviennent difficilement reconnaissables. 1. Le Musée national Zurich Le Musée national Zurich, musée d’histoire culturelle le plus visité de Suisse, a été construit en 1898 sur le modèle d'un château médiéval. Ce style de conte de fées n'a cependant pas convaincu tout le monde et a été dès le départ sujet à polémique. Les travaux d’agrandissement prévus au début du 21e siècle se sont aussi heurtés à de la résistance et le projet n’a pu être réalisé qu’au terme de plusieurs votes populaires. Les travaux de construction ont été achevés en 2016, donnant au musée un nouveau visage. 2. La Sechseläutenplatz de Zurich Au cours de la Seconde Guerre mondiale, en raison de la pénurie alimentaire due au conflit, la prairie de Sechseläuten, qui s’étend devant l’opéra de Zurich, servait à la culture de ...
>> mehr lesen

Luca Orduña: Des montres suisses pour la ville de Tokyo (lun., 2 oct. 2017 15:35:00 GMT)
Luca Orduña a joué le tout pour le tout. A 22 ans, il s’est rendu pour la première fois au Japon et s’y est installé comme indépendant. L’aventurier fasciné par la cuisine et la nature de son pays d’adoption ne pense pour l’instant pas à un retour en Suisse. Il garde toutefois un lien étroit avec sa patrie par le biais de son activité professionnelle de directeur d’une société de distribution de montres suisses. swissinfo.ch: Quand et pourquoi avez-vous quitté la Suisse? Luca Orduña: Mes parents sont propriétaires d’une agence de voyages à Zurich. J’ai donc eu l'occasion de découvrir le monde dès mon plus jeune âge. Les cultures et les langues asiatiques m’ont très tôt fasciné. Pendant mes études à Saint-Gall, j'ai suivi un cours de culture japonaise, et cette culture aux multiples facettes m’a passionné. Au cours de cette formation, j'ai eu mon premier contact avec la Chambre de commerce Suisse-Japon (CCSJ). Celle-ci offrait une bourse pour de jeunes Suisses souhaitant ...
>> mehr lesen

Simplement géant ! (lun., 2 oct. 2017 07:22:00 GMT)
Une «petite» fille de 5 mètres et demi de haut et sa grand-mère de 7 mètres 30 ont envoûté ce week-end la ville de Genève, attirant selon les estimations entre 700’000 et 850'000 personnes en trois jours. C’était la première escale suisse de La Saga des Géants. Un spectacle hors normes, né de l’imagination et de la science du bricolage de la compagnie française de théâtre de rue Royal de Luxe, qui a conçu et qui fait vivre ces marionnettes et toute la troupe de Lilliputiens – en chair et en os ceux-là – qui gravitent autour.
>> mehr lesen

L'objet de L'exil (sam., 30 sept. 2017 09:00:00 GMT)
Vivian Olmi a fui le Chili de Pinochet à 20 ans, emportant un album de photos de son pays. Un souvenir qu’elle conserve encore aujourd’hui, à 57 ans. Forte de cette expérience, la photographe a demandé à 38 jeunes immigrants en Suisse de poser pour elle, avec l’objet symbole de leur exil. Des portraits impressionnants de sensibilité, à découvrir à la Galerie Focale à Nyon. Elles et ils s’appellent Samira, Adjzen, Wanderson et ont entre 13 et 16 ans. Nés dans des pays comme la Somalie, l’Afghanistan ou le Brésil, ils ont en commun l’expérience de l’exil, qui un jour les a portés jusqu’en Suisse. Au Collège de Béthusy à Lausanne, pour être précis. C’est là que Vivian Olmi les a rencontrés et leur a demandé de poser avec un objet, celui qu’ils ont apporté dans leur exil, ou celui qu’ils auraient voulu prendre, s’ils en avaient eu l’occasion. Un foulard, une peluche, une photographie, ou même un chien… petits et grands souvenirs qui parfois représentent le seul lien avec leur terre ...
>> mehr lesen

Le Conseil national refuse à 3 contre 1 - la 5e Suisse applaudit (mar., 26 sept. 2017 07:01:00 GMT)
Le refus était prévisible mais pas le score. Même l’UDC (droite conservatrice), qui défend pourtant la proposition, n’a pas réussi à convaincre tous ses députés de soutenir l’initiative populaire demandant la suppression de la redevance radio-TV. Un rejet qui ravit les Suisses de l'étranger. ​​​​​​​ Remo Gysin, président de l’Organisation des Suisses de l’étranger (OSE), déclare: «L'initiative ‘No Billag’ nuirait grandement à notre démocratie. Si elle était adoptée, il n'y aurait plus à l’avenir ni de SSR ni de swissinfo.ch, qui sont indispensables pour notre démocratie et tout particulièrement aussi pour les Suisses de l’étranger». Le mandat d’information de la SSR, qui se fait par le biais de swissinfo.ch, est «essentiel pour nos compatriotes à l’étranger en ce qui concerne l’exercice de leurs droits politiques». Suissesse de l’étranger et ancienne présentatrice de Channel 3 (chaîne de télévision du Wisconsin affiliée à la chaîne nationale CBS), Beth Zurbruchen commente ...
>> mehr lesen

Quand la montagne crève l’écran (sam., 23 sept. 2017 11:00:00 GMT)
Ce n’est pas par hasard que la Suisse, avec ses chalets, ses montagnes et ses banques, ait inspiré autant de réalisateurs de cinéma. Espions, avocats, Heidi, Charlie Chaplin, docteur Frankenstein, chiens du St-Bernard – tous se sont déjà produit avec la Suisse en toile de fond. Au cinéma, le pays est une terre d’aventures, où James Bond court dans les paysages alpins et saute d’un barrage, tandis que Clint Eastwood escalade l’Eiger. Backdrop Switzerland, un livre paru récemment, recense les quelque 650 films étrangers tournés entièrement ou partiellement en Suisse depuis le début du 20e siècle. La plupart proviennent de l’imposante collection de la Cinémathèque suisse. L’auteur, Cornelius Schregle entraîne ses lecteurs dans un voyage à travers l’âme du pays – et à travers ses clichés. Une Suisse réelle, où de très grandes stars comme Sophia Loren, Brigitte Bardot, Kirk Douglas, Vittorio Gassman, Sean Connery, Paul Newman ou Peter Sellers ont été filmées et où d’autres comme ...
>> mehr lesen

Des archéologues suisses font une découverte marquante en Grèce (ven., 22 sept. 2017 07:57:00 GMT)
Après dix ans de recherches, l’Ecole suisse d’archéologie en Grèce a localisé le temple d’Artémis sur l’île d’Eubée. Ce lieu de culte autrefois important livrera des informations capitales sur la civilisation grecque. Cette découverte constitue un véritable événement. Les précisions de Pierre Ducrey, ancien professeur d’archéologie à l’Université de Lausanne.
>> mehr lesen

Genève célèbre le protestantisme dans la pierre (jeu., 21 sept. 2017 14:45:00 GMT)
Dès le 16e siècle, Genève a brillé d’un éclat particulier dans le monde protestant, notamment en raison de la présence du grand réformateur Jean Calvin, de l’accueil de milliers de huguenots persécutés et du rayonnement intellectuel et spirituel de son Académie. Au début du 20e siècle, la «Rome protestante» a commémoré cette histoire dans une sculpture monumentale. La construction du Monument international de la Réformation – aussi appelé Mur des Réformateurs – a débutée en 1908 et ne s’est achevée qu’en 1917 en raison de difficultés dues à la Grande Guerre. Financé par des fonds privés et public collectés en Suisse et dans les grands pays protestants, cette œuvre célèbres les grands moments de l’histoire de la Réforme.  De nos jours, ce monument reste – avec le fameux jet d’eau – le symbole le plus connu de Genève. 
>> mehr lesen

L’initiative pour l’abolition de la redevance en bref (jeu., 14 sept. 2017 14:30:00 GMT)
Le Conseil national a commencé ce jeudi à débattre d’une initiative populaire qui demande la suppression de la redevance pour la radio et la télévision. C’est la valeur de l’information dans une démocratie qui est en jeu, pour 451 francs de redevance de réception par ménage. Qu’est-ce que la redevance? La Société suisse de radiodiffusion et télévision (SSR, dont fait partie swissinfo.ch) est financé à 75% par la redevance et 25% par la publicité. Les personnes qui vivent en Suisse doivent payer la redevance de réception, c'est une obligation légale, quelle que soit l’émission regardée ou écoutée et qu’elle soit diffusée par câble, satellite, antenne, téléphone mobile ou internet. Ces redevances s'élèvent à 0,74% d’un revenu annuel moyen en Suisse (environ 61’152 francs): 451 francs par an - dont 165 pour la réception radio et 286 pour la réception TV. Où va l’argent? Les recettes annuelles de la SSR s'élèvent à environ 1,6 milliard de francs. Avec ce budget, elle exploite 17 ...
>> mehr lesen

L'expo de l'énergie (lun., 4 sept. 2017 11:32:00 GMT)

>> mehr lesen

Une visite à l’Expo Astana 2017 (lun., 4 sept. 2017 11:25:00 GMT)
Astana accueille cette année l’Expo 2017. En Europe, on ne parle pas beaucoup de la «petite sœur» de Milan 2015, où la Suisse est également présente. Brève visite de l’exposition. La capitale kazakhe a été choisie pour organiser Expo 2017, et c’est justement le site de l’exposition internationale qui offre au touriste arrivant de l’aéroport sa première vision de la ville. Un touriste qui, outre la sensation de débarquer sur une autre planète, pourrait même se croire «dans une galaxie lointaine, très lointaine». On comprend tout de suite en effet pourquoi le pavillon national kazakh, énorme sphère qui trône au centre du site, a été surnommé «l’Etoile de la Mort», comme la station spatiale de l’Empire dans la saga StarWars. Mais les édifices audacieux qui abritent les pavillons ne détonnent pas avec le reste de cette cité futuriste, devenue capitale en 1998 par la volonté du président Nursultan Nazarbaev, presque aussi artificielle que l’Expo elle-même. Astana grandit à vue d’œil.
>> mehr lesen

Auguste Vautier-Dufour: le photographe longue distance (sam., 2 sept. 2017 08:00:00 GMT)
A la fin des années 1800, le pionnier suisse de la photographie Auguste Vautier-Dufour s’attaque à un problème. Comment prendre des photos à longue distance sans avoir besoin d’un appareil trop volumineux? Une série d’expériences vont le mener à l’invention du téléphot. Vautier-Dufour (1864-1932), né à Grandson, dans le canton de Vaud, n’est pas photographe professionnel, mais directeur d’une manufacture de tabac. Ce qui ne l’empêche pas d’être un passionné de photo, avec pour sujets favoris les astres, les objets lointains et les paysages de montagne. Il photographie aussi des gens, sa famille ou des étrangers, capturés dans leur cadre naturel, en pleine activité, sans poser devant l’objectif. Son souhait est alors de pouvoir photographier des objets fortement éloignés au moyen d’un appareil équipé d’une très longue focale mais d’un encombrement réduit. Ce qui est à priori contradictoire. Dès les années 1890, il mène diverses expériences en autodidacte, grâce aux conseils ...
>> mehr lesen

Un rappeur récompensé pour son bilinguisme (ven., 1 sept. 2017 14:00:00 GMT)
L’édition 2017 du Prix du bi- et du plurilinguisme est remis vendredi au rappeur Greis. Né en Suisse romande, il vit depuis de nombreuses années en Suisse alémanique et a fait de l’allemand sa langue artistique de prédilection. Le prix est remis cette année pour la 9e fois. Il vise à récompenser des personnes ou des institutions qui parviennent à des résultats encourageants en faveur des langues nationales, tant sur un plan régional que national.  Pour cette édition 2017, le Forum du bilinguisme a choisi l’artiste Greis. «Rappeur suisse né à Lausanne, Greis vit à Berne depuis de nombreuses années. Il est totalement immergé dans les principales cultures suisses dont il défend les valeurs», indique la fondation.  De son vrai nom Grégoire Vuilleumier, Greis a déménagé à Berne à l’âge de 5 ans. Il s’est fait connaître comme rappeur dès 1997 en participant à différents concours d’improvisation à Berne. Et aujourd’hui, le dialecte alémanique est devenu sa langue de prédilection.  ...
>> mehr lesen

La concentration des médias s’accélère en Suisse (ven., 1 sept. 2017 11:13:00 GMT)
Le paysage médiatique suisse fait face à d’importants bouleversements: Tamedia, le plus grand groupe de presse helvétique, a décidé de produire ses 14 journaux dans seulement deux rédactions. Christoph Blocher, milliardaire et chef de fil historique de la droite conservatrice helvétique, a quant à lui décidé de s’approprier d’un seul coup 25 journaux gratuits régionaux. Douze régionaux quotidiens et deux hebdomadaires, conçus par deux rédactions, l’une pour la Suisse alémanique et l’autre pour la Suisse romande: c’est l’annonce choc faite par Tamedia le 23 août dernier. Pour justifier cette décision, qui s’ajoute à d’autres mesures de restructuration prises récemment, l’éditeur zurichois évoque la baisse constante des recettes publicitaires et des abonnements de ses journaux payants. Qu’est-ce que cela signifie concrètement? Dès 2018, les lecteurs des journaux de Tamedia seront informés de manière uniforme en ce qui concerne l’information nationale et internationale, l’économie ...
>> mehr lesen

Le regard des photographes de Magnum sur la Suisse (ven., 1 sept. 2017 11:12:00 GMT)
1947. Alors que l’Europe est encore en ruines, un groupe de photographes humanistes fonde à Paris l’agence Magnum. Aujourd’hui, elle est l’agence de photo la plus célèbre et la plus ancienne au monde, et certaines de ses images sont devenues de icônes planétaires. En quoi la Suisse a-t-elle pu inspirer les plus de 90 photographes qui ont travaillé ou travaillent encore pour Magnum? Tapez «Suisse» dans la fenêtre de recherche des archives de Magnum, et vous obtenez près de 9000 entrées. Martin Parr s’est longuement penché sur les particularités du pays, le Forum de Davos a toujours été un sujet, Henri Cartier-Bresson a parcouru le pays, tandis que René Burri et Erwin Bischof ont façonné avec leurs photos une certaine image de la Suisse de l’après-guerre. En 1947, nous sommes en plein âge d’or du photoreportage, quand Robert Capa, George Rodger, David «Chim» Seymour et Henri Cartier-Bresson fondent la coopérative Magnum, qui se veut au service de l’humanité. Les photos ne doivent ...
>> mehr lesen

Le lancer de la pierre pour les nuls (jeu., 31 août 2017 14:11:00 GMT)
Cette semaine, le public a l’occasion de se familiariser avec la fameuse pierre d’Unspunnen, dans le cadre de la fête du même nom à Interlaken, dans les Alpes bernoises. Les plus hardis peuvent même s’essayer à en lancer une réplique – allégée, puisque l’originale fait 83,5 kilos! C’est la grande fête des sports et activités folklorique, qui regroupe, outre le lancer de la pierre, le hornuss (une sorte de mélange de golf et de baseball), la lutte, le lancer du drapeau et le tir. Près d’un millier d’écoliers se sont inscrits pour les différentes compétitions aux côtés des «grands», et la pierre s’est avérée très populaire parmi les touristes. On pense que la tradition de lancer la pierre remonte aux temps préhistoriques. C’est le clou de la fête d’Unspunnen, qui s’est tenue pour la première fois en 1805, et revient environ tous les 12 ans. La pierre a été volée en 1984 par les séparatistes jurassiens pour punir symboliquement les anciens maîtres bernois, avant de réapparaître en ...
>> mehr lesen

Genève pourrait faire front contre la publicité (mer., 30 août 2017 14:00:00 GMT)
Un groupe de citoyens genevois a lancé une initiative populaire pour bannir les panneaux publicitaires du centre de la cité de Calvin. Bien qu’il s’agisse d’une importante source de revenu pour la Ville, les auteurs du texte assimilent la publicité à de la «pollution visuelle». La campagne s’est inspirée des événements de janvier 2017: 3000 panneaux d’affichages à travers la ville avaient été laissés vierges à la suite d’un contentieux entre la Ville et la Société générale d’affichage (SGA). La population avait ainsi transformé ces espaces publicitaires en objets d’art, comme le montre l’exemple ci-dessous. L’expérience fut une source d’inspiration pour un groupe de citoyens genevois, issu de quatre associations locales. Espérant pouvoir se baser sur cette créativité spontanée, ils lancèrent, le mois dernier, une initiative populaire communale sur le sujet. Ils doivent ainsi récolter 4000 signatures jusqu’au 7 novembre prochain pour obtenir un vote populaire. Les initiants ...
>> mehr lesen

Jacqueline Tschumi: «Pas beaucoup de souplesse dans le travail quotidien» (lun., 28 août 2017 14:59:00 GMT)
Il y a cinq ans, elle est partie au Japon pour un stage diplomatique. Tombée amoureuse du pays, Jacqueline Tschumi n'a aucune envie de retourner rapidement en Suisse. Mais l'efficacité helvétique et l’accès rapide à la nature manque à la Suissesse de 32 ans. swissinfo.ch: Pourquoi êtes-vous partie de la Suisse? Jacqueline Tschumi: J'ai postulé pour un stage à l'ambassade de Suisse au Japon pour avoir de l'expérience professionnelle et pour en savoir plus sur la vie de diplomate. Les quatre mois initiaux se sont prolongés sur une année. Ensuite, après une courte visite en Suisse, je suis retournée comme employée permanente à l'ambassade. Un poste que j’ai occupé durant trois ans et demi. swissinfo.ch: Avez-vous l'intention de revenir en Suisse? JT: Je ne sais pas vraiment quand. Je suppose qu’à long terme, je retournerai en Suisse. swissinfo.ch: A quoi ressemblaient les premiers mois au Japon? JT: Tout était nouveau, passionnant et aventureux. Il y avait quelque chose à ...
>> mehr lesen

Il faut parler de Louis Agassiz, pas l’effacer (lun., 28 août 2017 12:55:00 GMT)
​​​​​​​ Célèbre glaciologue du 19e siècle, Louis Agassiz est consacré par une montagne portant son nom dans les Alpes bernoises. Mais le scientifique suisse fut aussi un théoricien de la hiérarchie des «races humaines» et un chaud partisan de leur séparation. De quoi engendrer une polémique qui rappelle celle qui secoue actuellement les Etats-Unis à la suite des événements de Charlottesville. C’est un puissant retour de flamme mémorielle qui chauffe les consciences aux Etats-Unis après les manifestations violentes de néo-nazis et de partisans du Ku Klux Klan à Charlottesville (Etat de Virginie). L’histoire conflictuelle du pays refait bruyamment surface. Les plaies de la guerre de Sécession (1861-1865) suppurent à nouveau, alors que les Afro-Américains continuent de subir dans leur chair le long et douloureux accouchement d’une Amérique post-raciale. Après Charlottesville, on débat de l’opportunité de déboulonner ou non les statues de généraux du Sud ségrégationniste. Une ...
>> mehr lesen

La fête d’Unspunnen bat son plein à Interlaken (lun., 28 août 2017 06:36:00 GMT)
Les amateurs de folklore ont afflué dimanche à Interlaken, dans le canton de Berne, pour assister au concours de lancer de la pierre d’Unspunnen, lourde de 83,5 kilos. Cette compétition hors du temps marque le début d’une fête populaire de 9 jours qui n’a lieu que tous les 12 ans environ. 
>> mehr lesen

La Suisse se réjouit de la fête d'Unspunnen (jeu., 24 août 2017 09:00:00 GMT)
Quelques jours avant la fête d’Unspunnen qui célèbre les traditions suisses, du 26 août au 3 septembre, des rumeurs courent selon lesquelles la pierre du même nom devrait réapparaître. Il y a 12 ans, la pierre d’Unspunnen de 83,5 kilos a été volée pour la deuxième fois de son histoire. Elle n’a pas réapparu depuis.  «La fête d’Unspunnen est quelque chose d’unique. Toutes les coutumes d’un pays alpin s’y côtoient: yodel, musique folklorique et vêtements traditionnels. Des gens se rencontrent qui sinon ne feraient pas la fête ensemble», note Martin Sebastian, l’auteur du livre «Unspunnen». A cela s’ajoutent les sports traditionnels comme le lancer de la pierre et la lutte. «Sans la fête d’Unspunnen, de nombreuses coutumes comme le cor des Alpes auraient disparu», note l’expert du folklore. La fête est avant tout célèbre en Suisse alémanique et auprès des touristes mais de plus en plus de Suisses francophones s’y intéressent. » Vol à des fins politiques En 1984, la pierre ...
>> mehr lesen

«Anna Göldi était comme un cheval sauvage» (jeu., 17 août 2017 15:17:00 GMT)
Plus de deux cents ans après sa mise à mort, l’histoire de «la dernière sorcière d’Europe» garde son pouvoir de fascination. Et Anna Göldi reste une personnalité qui dérange. Walter Hauser se demande longuement s’il peut vraiment s’exprimer comme ça. Il sait bien que sa formulation à quelque chose de provoquant ou de cynique. Après une dernière hésitation, il murmure tout de même: «c’est comme une malédiction. Cette histoire ne me lâche pas». Qualifier de malédiction la fascination exercée par Anna Göldi ne manque pas d’ironie car elle est considérée comme la dernière femme à avoir été exécutée pour sorcellerie en Europe. Le 13 juin 1782, un bourreau du canton de Glaris lui tranchait la tête. Quelque 235 ans plus tard, son histoire captive toujours des visiteurs du monde entier. Walter Hauser a commencé à s’intéresser à l’histoire d’Anna Göldi il y a maintenant douze ans et elle ne le lâche toujours pas. Il sait désormais tout ce qu’on peut savoir à son sujet. Journaliste et ...
>> mehr lesen

Rock&Raclette pour tous dans les alpes valaisannes (mer., 16 août 2017 12:45:00 GMT)
​​​​​​​Pour sa 7e édition, le Palp Festival a fait la part belle à l’une de ses déclinaisons lancée l’année dernière : la Rocklette mélant concerts de rock et dégustation de raclette a investi l’alpage durant 4 jours et attiré plus de 3000 spectateurs. «La moitié de notre budget est passé dans l’embauche d’un chaman, c’est pour ça...» A l’aube de la dernière journée estampillée Rocklette dans le Val de Bagnes, Sébastien Olesen s’amuse du joli tour joué à la météo pluvieuse de ce mois d’août pour les quatre dates de rock en alpage organisées par le Palp Festival, rapporte Le Nouvelliste, le quotidien du canton alpin. L’année dernière, pour sa première édition sur un seul jour, la Rocklette avait fait appel au groupe genevois The Young Gods pour pimenter les raclettes servies par le fromager Eddy Baillifard. Cette année, la Rocklette a concocté une programmation gouteuse mêlant têtes d'affiche internationales et groupes régionaux, notamment les suédois Truckfighters, le bluesman ...
>> mehr lesen

«Nous voulons du béton au-dessus de nos têtes» (dim., 13 août 2017 07:00:00 GMT)
L’historien suisse Jost Auf der Maur a écrit un livre sur la Suisse souterraine. Son voyage lui a permis de découvrir de magnifiques réservoirs d’eau potable mais aussi les conséquences négatives de la politique de puissance. Il offre un nouveau regard sur notre pays. Jost Auf der Maur, pourquoi la «Suisse souterraine» vous fascine-t-elle? La taille de ce royaume qui se trouve sous la Suisse est significative. De plus, je m’intéresse au pays et à son histoire. Sans ses infrastructures souterraines coûteuses, il est certain que la Suisse ne fonctionnerait plus. Celui qui veut connaître la Suisse devrait aussi jeter un œil à son sous-sol. Comment avez-vous vécu la Suisse souterraine? Qu’est-ce qu’on y trouve? Qu’est-ce qu’on y voit? L’odeur de la Suisse souterraine n’est pas du tout uniforme, comme chacun perçoit différemment l’odeur dans un tunnel ferroviaire. Sous la terre, l’odeur n’est souvent pas très accueillante. L’architecture est prosaïque, elle doit faire face aux ...
>> mehr lesen

Locarno a vibré entre glamour, étoiles et émotions (sam., 12 août 2017 07:00:00 GMT)
La 70e édition du festival de Locarno touche à sa fin. Pendant 10 jours, la commune tessinoise s’est transformée en Mecque du cinéma, où se croisent amoureux du 7e art, acteurs et régisseurs. Entre moments d’émotion et instants de tranquillité, retour en images sur quelques-uns des meilleurs moments de cette édition anniversaire.  Pour célébrer ses 70 ans, le Festival du film de Locarno s’est offert quatre nouvelles salles de projections, dont trois se trouvent dans le PalaCinema. La quatrième est celle du GranRex, rénovée, où seront diffusés tous les films historiques.  Adrien Brody et Fanny Ardant ont donné une touche glamour au festival du bord du lac Majeur. L'acteur américain âgé de 44 ans a reçu le Leopard Club Award. Celui qui a reçu l'Oscar du meilleur acteur à l'âge de 29 ans pour son rôle dans Le Pianiste était ému aux larmes et a remercié ses parents, également présent, pour leur soutien.  Autre événement digne de Cannes: la présence de l'icône Fanny Ardant jeudi soir.
>> mehr lesen

Le mystère du verre de whisky à 10'000 francs (mer., 9 août 2017 13:24:00 GMT)
L’histoire récente d’un client chinois qui a payé 9'999 francs pour déguster un verre de whisky à St. Moritz a pris une tournure inattendue. L’authenticité de la bouteille du propriétaire d’un hôtel est remise en doute par certains experts.  L’hôtel Waldhaus am See St. Moritz s’est retrouvé au centre de l’attention des médias. Le 29 juillet dernier, un client chinois a en effet demandé à ce qu’on débouche pour lui «la dernière bouteille de Macallan 1878». Prix du verre: 9'999 francs.  Mais qui a dépensé autant pour un whisky?  «J’étais en Suisse et j’ai vu un whisky vieux de 100 ans. Je n’ai pas dû trop réfléchir si j’allais le prendre ou pas.» C’est ce qu’a écrit Zhang sur son compte Weibo, un réseau social chinois. «En quelques mots, je peux dire qu’il était bon mais je ne buvais pas un whisky en tant que tel, je buvais un breuvage chargé d’histoire.» En Chine, Zhang est connu sous le nom de Tang Jia San Shao, un auteur en ligne qui gagne le plus d’argent de tout le pays. Il ...
>> mehr lesen

Un film en quête de «vérité et justice» au Congo (mar., 8 août 2017 14:00:00 GMT)
Plus de six millions de morts dans l’impunité la plus totale. C’est le résultat de la guerre qui ravage la République démocratique du Congo depuis 20 ans. Qui en porte la responsabilité? Telle est la question à laquelle le réalisateur suisse Milo Rau a cherché à répondre, mettant en scène un tribunal fictif qui a le mérite de rompre avec la culture du silence. L’inscription «Vérité et justice» trône au cœur de l’aula de l’école de Bukavu, à quelques kilomètres de l’Ouganda. C’est une journée de mai 2015 et les gens ont fait la queue pour assister au premier tribunal international sur le Congo, qui s’est tenu au printemps 2015. Presque tout le monde est venu: des ministres, des membres de l’opposition, des représentants des multinationales actives dans le secteur des matières premières, des activistes, des intellectuels et avant tout la population, déterminée à faire cesser les massacres et les abus. Depuis la chute du dictateur Mobutu en 1997, la République démocratique du Congo ...
>> mehr lesen

Plus d'informations sur www.swissinfo.ch !