L'actualité culturelle suisse


Le pape mise sur le plastique (sam., 19 janv. 2019 10:00:00 GMT)
La Garde suisse pontificale est l'une des unités militaires les plus connues au monde et existe depuis plus de 500 ans. L'uniforme des gardes est tout sauf moderne, mais même Rome est en phase avec son époque, du moins techniquement: le nouveau casque des gardes est fabriqué avec une imprimante 3D... L'armure médiévale des gardes est forgée à la main en Autriche. Jusqu'à présent, c'était aussi le cas de leurs casques. Les couvre-chefs métalliques fabriqués de manière traditionnelle pèsent près de deux kilos. Les choses sont toutefois en train de changer. Les casques noirs portés par les gardes lors des messes ou des réceptions vont être remplacés. Les nouveaux modèles sont fabriqués grâce à une imprimante 3D. Ils sont produits en Suisse, près de Stans. Marcus Risi, propriétaire de la société 3D-prototyp, a joué un rôle de premier plan dans le développement du projet. Un casque original du 16ème siècle a été scanné, les données ont été traitées sur l'ordinateur et finalement ...
>> mehr lesen

Maï-Thu Perret, sa théière, ses virgules et ses «guérillères» (jeu., 17 janv. 2019 09:55:00 GMT)
À l’artiste romande de 42 ans, le Musée d’art moderne et contemporain de Genève (Mamco) consacre une rétrospective qui se tient jusqu’au 3 février. Reconnue en Suisse aussi bien qu’à l’étranger, Maï-Thu Perret appartient à une génération aujourd’hui qualifiée «d’alter-moderne», selon Lionel Bovier, co-commissaire de l’exposition. Une petite porte permet l’accès à une immense théière. Le visiteur y entre; il est chez Maï-Thu Perret. Pas dans son domicile, on s’en doute, mais dans l’une de ses œuvres présentées au Mamco (Musée d’art moderne et contemporain), à Genève, qui consacre une rétrospective à l’artiste genevoise. Tableaux, tapisseries, sculptures et films en constituent le contenu. Certaines pièces donnent la nette impression d’un déjà vu, comme les tableaux ou céramiques à motifs géométriques, rappelant la patte de Paul Klee ou de Piet Mondrian. D’autres sont plus inventives, comme ce film intitulé «Danse des virgules» («Dance of the Commas»), évocation d’un livre où les ...
>> mehr lesen

Le Centre culturel suisse se déploie hors ses murs (mar., 15 janv. 2019 15:30:00 GMT)
Jean-Marc Diébold, le nouveau directeur de l’antenne parisienne de Pro Helvetia, entend multiplier les partenariats avec d’autres lieux de culture, à Paris et ailleurs. Sa programmation, qui donne plus d’espace au spectacle vivant, démarre le 17 janvier. «Difficile de croire qu’on accueillera des artistes et des milliers de visiteurs dans quelques jours», confie Jean-Marc Diébold dans la salle de spectacle du Centre culturel suisse de Paris, en plein montage technique. Il a fallu faire venir une société spécialisée pour vérifier la résistance des moyens d’accroches du plafond. Début février, ils devront supporter les sangles circassiennes du spectacle de Stefan Hort, «Solution intermédiaire». Du cirque dans l’intérieur feutré du Centre culturel suisse (CCS)? C’est du jamais vu ou presque. «De la scène circassienne helvétique, on connaît surtout le travail de la paire Martin Zimmermann et Dimitri de Perrot, mais il y a une nouvelle génération prometteuse», assure Diébold: Hort, ...
>> mehr lesen

La Suisse face à un danger d’avalanches exceptionnel (lun., 14 janv. 2019 16:14:00 GMT)
Jeudi, une avalanche spectaculaire s'est abattue sur une station appenzelloise. Dimanche, le danger d’avalanche a été porté au niveau le plus haut dans plusieurs régions du pays. Comment le danger d’avalanches est-il évalué en Suisse? Jeudi dernier, une coulée de neige d'environ 300 mètres de large a atteint la station de Schwägalp, dans le canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures. Elle a enseveli plusieurs véhicules et a pénétré dans un hôtel, faisant trois blessés légers. L'Institut des avalanches a depuis déclaré le niveau 5 de danger dans plusieurs régions dont le Haut-Valais, l'Oberland bernois et les Grisons. Un niveau d'alerte peu fréquent. Il a été publié pour la dernière fois à grande échelle en janvier 2018 et, plus loin, lors de l'hiver 1999, a indiqué dimanche l’Institut pour l’étude de la neige et des avalanches (SLF) à Davos. + La neige cause des perturbations dans les Alpes suisses Quelle est la fréquence des avalanches en Suisse? Au cours des 20 dernières années, ...
>> mehr lesen

Cuisines au fil du temps (jeu., 10 janv. 2019 13:42:00 GMT)
Les cuisines suisses ont beaucoup évolué ces cent dernières années. Elles témoignent de l'industrialisation et des changements de modes. Du feu ouvert à la cuisinière à gaz, de la cuisine agencée à l'îlot central: à travers l'évolution des cuisines, il est possible de retracer magnifiquement un siècle d'histoire. Petit voyage dans le temps, en images.
>> mehr lesen

Tintin fête ses 90 ans (jeu., 10 janv. 2019 12:20:00 GMT)
Tintin, l’un des personnages de bande dessinée les plus connus au monde, a exactement 90 ans. C’est en effet le 10 janvier 1929 que la première aventure du célèbre reporter belge a été publiée dans la presse. Les liens du personnage et de son auteur avec la Suisse ont été étroits. Les premières aventures du Tintin – «Tintin au pays des Soviets» – sont publiées le 10 janvier 1929 dans Le Petit Vingtième, le supplément jeunesse du journal belge Le Vingtième Siècle. Suivront 23 autres albums qui connaîtront un franc succès. Au total, plus de 250 millions d’albums traduits dans plus d’une centaine de langues et dialectes ont été vendus. Les liens entre la Suisse et Tintin sont assez étroits. C’est ainsi que le l’hebdomadaire catholique romand L’écho illustré a été l’une des premières publications hors de Belgique à publier les aventures de Tintin, dès 1932. Le créateur de Tintin, Hergé (1907-1983), a fait de fréquents séjours en Suisse. Il possédait d’ailleurs une propriété dans la ...
>> mehr lesen

Un curateur suisse dans la capitale de l'art (lun., 7 janv. 2019 13:09:00 GMT)
Organisateur d’expositions d’art contemporain, le Suisse Gianni Jetzer vit depuis 12 ans à New York, qui demeure la capitale du marché de l'art. Il parle de son travail de commissaire d’exposition. Né en 1969, Gianni Jetzer a débarqué à New York en 2006 pour diriger le Swiss Institute. Depuis 2012, il gère l’espace Art Unlimited en marge de la foire Art Basel. Et depuis 2014, il met en scène des expositions au Hirshhorn Museum and Sculpture Garden près de Washington, D.C. considéré comme le plus important musée américain consacré à l'art contemporain. Bref, Gianni Jetzer à la cote dans le milieu de l’art contemporain.
>> mehr lesen

Des lumières pour enchanter les touristes (lun., 7 janv. 2019 09:26:00 GMT)
Les festivals de lumières sont devenus très populaires en Suisse, ils sont à eux seuls une attraction touristique hivernale. Les premiers à avoir lancé le mouvement sont les organisateurs du Lenzerheide Magic Forest, un événement qui combine depuis 2013 installations lumineuses, nourriture et musique. Lors de la dernière édition, le festival a attiré 45'000 visiteurs en seulement deux semaines dans cette station de ski du sud-est de la Suisse. Genève a aussi développé une attraction similaire avec son festival Geneva Lux, qui se déroule jusqu’au 13 janvier. Cet hiver, le public a pu découvrir 25 œuvres lumineuses offrant un chemin imaginaire à travers la ville. La station thermale de Bad Ragaz, dans le canton de Saint-Gall, organise un spectacle de lumières depuis 2017. Les projections ont commencé dans les gorges de la Tamina et ont peu à peu gagné l’ensemble du village. Les organisateurs et les responsables des centres de détente et de loisirs misent sur cet événement pour ...
>> mehr lesen

Nicolas Feuz, la double vie d’un procureur écrivain (jeu., 3 janv. 2019 15:20:00 GMT)
Procureur du canton de Neuchâtel et auteur de polars, le Neuchâtelois sait jongler pour mener deux carrières. L’une inspire l’autre. Portrait d’un écrivain désormais reconnu au-delà des frontières nationales.     De la Suisse au Kenya, en passant par la Laponie, la Camargue et la Corse, Nicolas Feuz traverse les pays, laissant sur les pages de ses romans policiers bon nombre de cadavres. L’écrivain a de quoi alimenter sa plume, trempée dans le sang des victimes que se paient des assassins de tout poil. Cet homme de 48 ans, autrefois juge d’instruction, aujourd’hui procureur du canton de Neuchâtel, a souvent croisé le crime.  A son vécu professionnel, s’ajoute son intérêt pour les thrillers qu’il aime lire ou regarder à la télé. A force justement d’avaler des bouquins, de subir l’imagination pas toujours inspirante de leurs auteurs, il a fini par se dire qu’il valait mieux raconter soi-même ce qu’on ne voyait pas venir sous la plume des autres. C’est ainsi qu’il s’est mis à la ...
>> mehr lesen

Que voulons-nous? Et à quelle vitesse? (jeu., 3 janv. 2019 09:23:00 GMT)
La Suisse rayonne. Et elle est soumise à de nombreuses influences de l’extérieur. L’économie mondiale, des changements globaux et l’UE dictent le tempo. C’est dans ce cadre que la Suisse élit un nouveau Parlement. Lors de l’élection, il faudra choisir entre accompagner ou résister à ces mouvements. Second volet de nos perspectives 2019. Le premier est à lire ici.  Nos cinq questions sur l’année 2019: 1.    Avec qui cheminer? Le chacun pour soi: une tendance qui touche la Suisse. La politique extérieure suisse s’appuie traditionnellement sur la diplomatie et la neutralité: bons offices, dialogue, réseau mondial et Genève internationale. La Suisse est pour le multilatéralisme. Mais le multilatéralisme et le dialogue ont déjà connu des jours meilleurs. Des signes indiquent un changement de direction: les voix protectionnistes et haineuses ont le vent en poupe. Le chacun pour soi règne jusque dans les plus hautes sphères de la politique. Cette tendance se propage aussi en Suisse.
>> mehr lesen

Comment Ueli Maurer a redécouvert le plaisir de gouverner (mar., 1 janv. 2019 14:00:00 GMT)
A partir de ce 1er janvier 2019, le ministre des Finances Ueli Maurer est le nouveau président de la Confédération suisse. Le Zurichois de 68 ans prend ainsi la tête du gouvernement pour une durée limitée à un an, comme le prévoit le système de tournus. Le 5 décembre 2018, le Parlement a élu Ueli Maurer à la présidence de la Confédération avec un résultat brillant: 201 des 209 membres du Conseil national et du Conseil des Etats (Chambre basse et Chambre haute) ont voté en sa faveur. Le dernier président de la Confédération à avoir obtenu un résultat si net a été Jean-Pascal Delamuraz, et c’était en 1989. Effusion d’émotions Ce résultat a déclenché chez Ueli Maurer une joie presque exubérante. «La politique doit être source de plaisir et être amusante», a-t-il lancé dans son discours de remerciement aux membres des deux conseils. Il semble avoir considéré différemment sa première année présidentielle en 2013. Trop de missions de représentation, trop de voyages à l'étranger, ...
>> mehr lesen

Avec les yeux d'un conseiller fédéral (sam., 29 déc. 2018 10:00:00 GMT)
S’approprier l’environnement visuel d’un conseiller fédéral. C’est l’objectif que s’est fixé Nicolas Brodard, photographe fribourgeois. Il a suivi durant six mois le ministre de l’Intérieur, Alain Berset. Quel est le champ de vision d’un membre du gouvernement suisse? C’est la question que s’est posée le photographe fribourgeois Nicolas Brodard pour réaliser son projet «Conseiller fédéral». En 2017, il a accompagné durant six mois le ministre de l’Intérieur Alain Berset, devenu en 2018 président de la Confédération.  Il ne s’intéressait pas directement au conseiller fédéral, qui est d’ailleurs absent de toutes les photographies, mais à sa fonction. Il a placé son appareil de telle manière à pouvoir capturer ce que percevait Alain Berset. Avec ce projet, le spectateur peut véritablement voir à travers les yeux du ministre: ses proches collaborateurs, les passants qui le saluent, ou encore un journaliste qui se cache derrière son smartphone. Nicolas Brodard propose une véritable ...
>> mehr lesen

Sur les traces de Frieda Hauswirth (ven., 28 déc. 2018 10:00:00 GMT)
Lorsque l’une s’est éteinte à l'âge de 88 ans, l'autre n'avait pas encore vu le jour. Pourtant, quelque chose de puissant relie les deux Suissesses: leur passion pour l'Inde. Sur les traces de l'écrivaine disparue, Frieda Hauswirth, artiste-peintre et anticolonialiste, Claire Louise Blaser, jeune diplômée de Master, dit d’elle: «C'était une femme de courage, émancipée, une intellectuelle et une artiste qui a bousculé toutes les conventions de son temps.» Claire Louise Blaser 1992: Née à Berne en Suisse Sept. 2012: Juillet 2016 Université de Lausanne: Licence en langues et cultures sud-asiatiques Sept. 2016 : Sept. 2018 School of Oriental and African Studies (SOAS), Université de Londres Août 2017: Décembre 2017 Professeur d'allemand à New Delhi en Inde. 2018: Mémoire de Master en «Religion et politique» sur «Sécularité et laïcité à l'époque coloniale: une œuvre de féminisme anticolonial de Frieda Hauswirth». A partir de février 2019: Stage semestriel à l'Ambassade de Suisse ...
>> mehr lesen

2018 en chiffres – de Roger Federer au bonhomme hiver (jeu., 27 déc. 2018 10:00:00 GMT)
Presque chaque article publié par swissinfo.ch contient un pourcentage, un âge, un montant d’argent ou tout autre chiffre. Voici un résumé des statistiques les plus intéressantes qui ont été publiées en 2018. Janvier 20 En s'adjugeant pour la sixième fois l'Open d'Australie, Roger Federer remporte son 20e titre du Grand Chelem et confirme ainsi son statut de légende du tennis. En février, le Bâlois revient au sommet du classement mondial à l'âge de 36 ans. Février 80 Il y a exactement 80 ans – otganta onns – 92% des citoyens suisses ont accepté que le romanche devienne la quatrième langue nationale. A l'occasion de l'anniversaire de ce vote, le lobby rhéto-romanche demande que la Suisse dans son ensemble soit reconnue comme le territoire de la quatrième langue nationale. L’année 2018 voit également la diffusion du premier long métrage en rhéto-romanche. Mars 71.6 A l’occasion d’un vote national observé dans de nombreux pays, presque trois quarts (71,6%) des citoyens ...
>> mehr lesen

Sous le signe de l'énergie (mer., 26 déc. 2018 10:00:00 GMT)
La plupart ont traversé 2018 avec dynamisme, certains ont souffert de la chaleur estivale. Rétrospective visuelle de l’énergie dégagée en Suisse ces douze derniers mois. Le soleil n’a pas chômé durant cette année, il nous a offert un été chaud et sec sur une période particulièrement longue. Le niveau d’eau des fleuves et des lacs est descendu bien bas et la fonte des glaciers s’est encore intensifiée. Des températures qui ont dopé la vente d’eau minérale et de bière et conduit des hordes de baigneurs envahir les piscines et les rives. Les régions de montagnes ont aussi attiré de nombreux visiteurs venus se rafraîchir en hauteur et dans les lacs alpins. L’an 2018 a également été marqué par de vives campagnes de votations: la bataille était féroce autour des initiatives No Billag et d’autodétermination. Le peuple a finalement rejeté les deux textes, il a décidé par 71,6% des voix de maintenir la redevance radio et télévision, par 66,2% de laisser la primauté du droit international ...
>> mehr lesen

Traditions hivernales - notre calendrier de l’Avent (dim., 23 déc. 2018 23:15:00 GMT)

>> mehr lesen

Le ministre suisse de l’Economie épinglé pour son anglais (ven., 21 déc. 2018 08:21:00 GMT)
Le New York Times attaque Guy Parmelin sur son niveau d’anglais. Le ministre suisse a remis jeudi les clés du Département de la défense pour prendre celles du Département de l’économie. Le journal américain relance la polémique: peut-on être ministre de l’Economie sans parler un anglais courant? Dans un article, le journal américain New York Times met en exergue les lacunes en anglais de celui qui sera le ministre suisse de l’Economie, dès le 1er janvier 2019. Dans les milieux de l’économie helvétique, des voix relativisent l’importance de la polémique.
>> mehr lesen

La Suisse après le coucher du soleil (sam., 15 déc. 2018 10:00:00 GMT)
Le jour, le photographe Dominic Büttner place les choses en pleine lumière pour sa clientèle. Mais la nuit, il est en route pour son propre compte. Son projet Dreamscapes en témoigne. Dominic Büttner travaille pour des entreprises et des organisations suisses renommées. Il est jusqu’ici le seul photographe – en collaboration avec Béatrice Devènes - à avoir signé deux fois la photo officielle du Conseil fédéral. Que la lumière soit Mais une fois le soleil couché, il passe à autre chose. Il cherche des «non lieux», où l’on ne s’arrêterait même pas la journée. Dans l’obscurité absolue, il installe son appareil photo, appuie sur le déclencheur et marche dans sa propre image, lampe torche à la main. Du photographe lui-même, il ne reste que la trace fantomatique d’une paire de bottes en caoutchouc. Avec ces peintures de lumière, on n’est jamais vraiment sûr – sommes-nous dans un pays merveilleux, ou dans un cauchemar? Aider les ténèbres Dominic Büttner a aussi trouvé des paysages ...
>> mehr lesen

Le yodel "Sing" (mer., 12 déc. 2018 10:00:00 GMT)
Démonstration par Ursula Gernet.
>> mehr lesen

Le "Kehlkopfschlag" (mer., 12 déc. 2018 10:00:00 GMT)
Démonstration par Ursula Gernet.
>> mehr lesen

Le yodel pour débutants (mer., 12 déc. 2018 10:00:00 GMT)
Visite à la classe d'Ursula Gernet, à Emmenbrücke, dans le canton de Lucerne. Ces apprentis yodleurs n'ont que cinq leçons au compteur.
>> mehr lesen

Le folklore à l'académie (mer., 12 déc. 2018 10:00:00 GMT)
A l'Université des sciences et des arts appliqués de Lucerne, on peut maintenant faire un bachelor en folklore, option yodel.
>> mehr lesen

Le yodel "Tröhl" (mer., 12 déc. 2018 10:00:00 GMT)
Démonstration par Ursula Gernet
>> mehr lesen

Le yodel "Sing" (mer., 12 déc. 2018 10:00:00 GMT)
Démonstration par Ursula Gernet.
>> mehr lesen

Le yodel fait son entrée à l’académie (mer., 12 déc. 2018 09:10:00 GMT)
Depuis le temps où les bergers l’utilisaient pour appeler leurs troupeaux ou pour communiquer d’un village alpin à l’autre, le yodel a beaucoup évolué. Avant de rejoindre un club, il faut désormais avoir suivi des cours de chant. A Lucerne, une université a fait un pas de plus, en proposant un bachelor avec une option yodel. Les «cris» polyphoniques qui font partie de l’expression musicale traditionnelle suisse peuvent être appris et travaillés dans des ateliers de l’Association fédérale des yodleurs. swissinfo.ch a visité une classe de débutants à Emmenbrücke, dans le canton de Lucerne, pour comprendre comment on apprend une technique si particulière. Le groupe avait derrière lui cinq soirées d’entraînement, sous la direction d’Ursula Gernet, yodleuse solo et directrice de chœur. La plupart des élèves avaient déjà une bonne connaissance de cette forme de chant avant de commencer le cours, l’ayant appris de leurs parents. Le yodel est aussi au centre de l’attention de ...
>> mehr lesen

Le latin survivra (si la politique ne le laisse pas mourir) (dim., 9 déc. 2018 13:00:00 GMT)
Quel est l’état de santé de l’enseignement du latin en Suisse? Malgré des difficultés évidentes et récurrentes, les enseignants et les experts estiment que son extinction est peu probable. L’enseignement du latin en Suisse fait régulièrement débat et le système éducatif du pays, différent d’un canton à l’autre, n’arrange pas les choses. Durant l’école obligatoire (école primaire et degré secondaire I), le latin n’est obligatoire dans aucun canton pour l’ensemble des élèves. La langue de Virgile est uniquement proposée comme matière facultative ou comme une matière à option obligatoire pour ceux qui décident de suivre un cursus d’études plus exigeant. Une situation un peu particulière se présente dans les cantons de Suisse alémanique, où il existe le système du «gymnase de longue durée». Il s’agit là d’un cursus qui comprend les dernières années d’école secondaire et le lycée ; il est conçu pour les élèves qui ont d’emblée comme objectif l’entrée à l’université. Dans quatre de ...
>> mehr lesen

Une crèche de Noël, reflet de la société moderne (sam., 8 déc. 2018 10:00:00 GMT)
Joseph, Marie, l'Enfant Jésus - et toutes sortes de personnages du quotidien. A l’Abbaye de Muri, une crèche provençale de santons est exposée. Elle montre l'histoire de la naissance de Jésus dans un monde de figurines en argile aux couleurs vives. La crèche a été construite sous la direction de l'historien de l'art Rudolf Velhagen, responsable de la collection historique au Musée d'Argovie. Ce dernier a enseigné l'histoire de l'art à Marseille. Là, il a découvert les santons, comme on appelle ces figurines aux couleurs vives, et il les a amenés en Suisse. Les figurines du défunt artiste français Marcel Carbonel représentent non seulement les personnages traditionnels de la crèche comme Joseph et Marie, les trois rois, les bergers, les ânes, les moutons et bien sûr l'Enfant Jésus, mais aussi un échantillon de la société provençale et de la vie quotidienne. Il y a le boulanger, la grand-mère qui tricote, un vendeur de poisson, des vagabonds ou des dames et des messieurs en costume ...
>> mehr lesen

«Nos traditions nous unissent» (dim., 2 déc. 2018 10:00:00 GMT)
La Suisse de l’étranger Heidi Amstalden Albertin vit dans une colonie instaurée par des Suisses au Brésil. Cette juriste de 27 ans est fière de faire partie des familles fondatrices. Durant son temps libre, elle devient une photographe passionnée. swissinfo.ch: Vous êtes née à l’étranger. Pourquoi êtes-vous suisse? Heidi Amstalden Albertin: Je suis brésilienne, ma descendance suisse vient du côté de ma mère (Amstalden, von Zuben, Sigrist et Zumstein). Du côté de mon père, je suis également de descendance italienne. swissinfo.ch: Quel rapport entretenez-vous avec la Suisse? Quand avez-vous réalisé que vous aviez également une facette helvétique?H.A.A.: Je vis au sein d’Helvetia, une colonie suisse fondée au Brésil en 1888 par quatre familles immigrées: Amstalden, Ambiel, Bannwart et Wolf. Les membres de la colonie ont toujours cultivé leur relation avec la Suisse à travers la musique, la danse folklorique, la cuisine, les célébrations ainsi que les contacts avec la famille et les ...
>> mehr lesen

Des moniales courageuses (sam., 1 déc. 2018 10:00:00 GMT)
Elles sont encore 20 à vivre à l’Abbaye de Fahr. Mais l’avenir des Bénédictines en Suisse est incertain – la relève ne suit pas. Les moniales demandent davantage d’égalité dans l’Eglise catholique. Fondée en 1130, l’Abbaye de Fahr a survécu jusqu’à aujourd’hui. Mais en 2017, il n’y avait dans l’ordre des Bénédictines plus qu’une seule novice pour toute la Suisse. L’avenir est donc incertain pour le couvent de Fahr. Comme dans d’autres ordres féminins en Suisse, certaines nonnes de Fahr critiquent la place des femmes dans l’Eglise catholique et demandent plus de participation. «L’Eglise catholique n’a d’avenir que si elle est portée et dirigée par les femmes et les hommes ensemble», dit par exemple la prieuse Irène. Au Moyen Âge, le couvent était souvent pour les femmes le seul moyen de gagner un peu d’indépendance et de liberté. En même temps, la hiérarchie catholique était et reste très patriarcale. Un journal de la vie monastique Dans un livre qui vient de paraître, les ...
>> mehr lesen

Quand baisser les impôts des entreprises affaiblit l’Etat (mar., 27 nov. 2018 13:22:00 GMT)
Mettre en image la concurrence fiscale entre cantons suisses et ses conséquences: c’est le projet du réalisateur Reinhard Manz. Il s’entretient avec swissinfo.ch du cas particulier de Lucerne, qui donne son titre de travail à son futur documentaire. Reinhard Manz est Suisse de l’étranger et frontalier. Il vit sur la rive allemande du Rhin et travaille à Bâle. Pour «Lucerne – le film», il se rend régulièrement en Suisse centrale. Le canton de Lucerne mène une politique de fiscalité basse, pour attirer de riches particuliers et des entreprises. Mais contrairement à ce qui se passe ailleurs, cela ne fonctionne guère, et le canton doit faire des économies. Les fonctionnaires font des heures supplémentaires sans être payés, les prestations sociales diminuent, de même que les fonds alloués à la culture. Le réalisateur expatrié et frontalier s’attaque à un thème suisse par excellence: la concurrence fiscale. swissinfo.ch: La concurrence fiscale est un sujet qui touche tous les cantons.
>> mehr lesen

Biens juifs pillés par les nazis: les lents progrès de la Suisse (mar., 27 nov. 2018 10:11:00 GMT)
Il y a 20 ans, la Suisse signait à Washington un accord international non contraignant incitant les musées à identifier des œuvres d’art spoliées par les nazis. Même si les Principes de cet accord sont inégalement appliqués, l’évolution générale va vers une plus grande transparence.  En décembre 1998, la Suisse acceptait les Principes de Washington avec 43 autres Etats. L'objectif déclaré était d’identifier l'art spolié par les nazis dans les collections et de chercher des «solutions justes et équitables» avec les héritiers des propriétaires juifs de l’époque.  Alain Monteagle s'est battu pendant plus d'une décennie pour récupérer un tableau de l'artiste britannique John Constable au Musée des Beaux-Arts de La Chaux-de-Fonds (canton de Neuchâtel) qui avait appartenu à sa famille. «La Vallée de la Stour» avait été confisqué par le régime de Vichy à Nice, dans la maison de son arrière-grand-tante juive Anna Jaffé, morte en 1942. Le musée de La Chaux-de-Fonds avait ensuite récupéré ...
>> mehr lesen

Les glaciers, un univers en voie de disparition (sam., 24 nov. 2018 10:00:00 GMT)
Depuis longtemps, le photographe Daniel Schwartz s’intéresse à la thématique des changements climatiques. L’exposition «Odyssée des glaciers» au Musée d’art des Grisons, à Coire, montre en images ce qui est en train de se produire. Une promenade avec son père dans un lieu chargé de souvenirs d’enfance a inspiré l’artiste. La vue panoramique du glacier du Rhône tel qu’il est aujourd’hui comparée à une photographie prise il y a 50 ans a rendu le sujet tangible: la langue de glace, qui s’est développée sur des milliers d’années, se retire et se dissout pratiquement sous nos yeux. Au début, il y a la curiosité Après cette excursion, Daniel Schwarz est rentré chez lui à Soleure, au pied du Jura façonné par les glaciers. Le photographe a étudié le sujet en profondeur: il a examiné des cartes et contacté des glaciologues. Il a l’habitude de travailler toujours de la même façon: au début, il y a la recherche, animée par la curiosité et le désir de comprendre. De cette manière, le ...
>> mehr lesen

De l’art de publier des livres d’art, en indépendant (ven., 23 nov. 2018 10:00:00 GMT)
Ce week-end, la Kunsthalle de Zurich accueille la 6e édition de VOLUMES. La foire de l’édition d’art indépendante a commencé dans un petit cercle de jeunes artistes, pour s’étendre rapidement. Cette année, elle réunit plus de 100 participants venus de Suisse, d’Europe et pour la première fois, d’Outremer. La Suisse a une longue tradition d’édition indépendante. Dès la Renaissance, nombre d’érudits et d’artistes comme Erasme de Rotterdam ou Albrecht Dürer viennent à Bâle pour y faire imprimer leurs œuvres, considérées comme offensantes par l’Église catholique. Avec la Réforme, après les années 1520, des protestants, des anabaptistes et d’autres auteurs anticléricaux viennent à leur tour chercher refuge dans la cité rhénane, attirés aussi par ses imprimeries. Quelques siècles plus tard, on verra finalement y débarquer des anarchistes, des socialistes et des révolutionnaires venus de contrées de plus en plus lointaines. Aujourd’hui, le marché de l’édition indépendante n’a ...
>> mehr lesen

Joël Dicker, plein écran (mar., 20 nov. 2018 07:53:00 GMT)
«La Vérité sur l’affaire Harry Quebert», série adaptée du roman éponyme du Genevois Joël Dicker, c'est ce soir sur RTS1 et demain sur TF1. Plusieurs fois primé, l'ouvrage est devenu rapidement un best-seller «vendu à six millions d’exemplaires dans le monde», affirme la maison d’édition parisienne de l’auteur, dans un entretien accordé à swissinfo.ch. La notoriété de l’écrivain genevois Joël Dicker, 33 ans, n’a cessé de grandir depuis la publication en 2012 de «La Vérité sur l’affaire Harry Quebert». Le succès de ce roman et les nombreux prix qu’il a obtenus a eu un effet positif sur la vente des deux ouvrages suivants, «Le livre des Baltimore» et «La disparition de Stephanie Mailer», pourtant de qualité inférieure. N’empêche, Dicker a ses lecteurs, des inconditionnels accros à ses suspenses tragiques. Et ceux qui ne le connaissent pas encore entreront peut-être dans le «club» des fans de l’auteur grâce à cette série télévisée, tournée en grande partie au Canada par Jean-Jacques ...
>> mehr lesen

Les 40 ans d’un haut lieu culturel (lun., 19 nov. 2018 08:19:00 GMT)
Dix millions de visiteurs en quatre décennies pour admirer les œuvres de Monet, Rodin, Van Gogh ou Picasso: c’est le bilan de la Fondation Gianadda à Martigny. Un lieu improbable dans une petite ville, voué à la sculpture, la peinture, l’archéologie et la musique et dont le fondateur Léonard Gianadda réussit à se faire prêter des œuvres des plus grands musées du monde.
>> mehr lesen

Les riches heures de la maison paysanne de Suisse (sam., 17 nov. 2018 10:00:00 GMT)
Historiquement, les bâtiments agricoles de Suisse présentent une grande diversité de styles, en fonction de la géographie et des matériaux de construction disponibles. swissinfo.ch présente un inventaire tiré d’images d’archives. Malgré sa superficie relativement réduite d’un peu plus de 41 000 kilomètres carrés (l’équivalent des Pays-Bas), les styles de construction des fermes helvétiques sont aussi divers que les nombreux dialectes régionaux de ses quatre langues nationales. Ces diverses maisons paysannes ont d’ailleurs fait l’objet de recherches et d’inventaires dès le XIXème siècle portés par un «mouvement romantique du retour à la "simplicité" paysanne et dans l'émergence d'une conscience nationale renforcée», rappelle le Dictionnaire historique de la Suisse. Aujourd’hui, le Musée suisse en plein air de Ballenberg offre une présentation exhaustive de cette architecture. Dans les régions au nord des Alpes, le bâti agricole est construit principalement en bois, alors qu’au sud ...
>> mehr lesen

Pas si simple d’offrir une œuvre d’art (ven., 16 nov. 2018 09:44:00 GMT)
C'est une histoire avec des obstacles et une fin heureuse: la Confédération suisse a fait don du tableau «Grosse Seestrasse» à la Villa Liebermann à Berlin. Mais il a d'abord fallu clarifier la question de sa provenance. Martin Faass, avait du mal à le croire. Lorsqu’en janvier 2018, le directeur de la Villa Liebermann à Berlin fut invité à la résidence de l'ambassadrice de l'époque Christine Schraner Burgener, il pensait qu’ils allaient parler d’une exposition de peintures de Max Liebermann et Paul Klee, qui se tiendrait durant l’été à la Villa. En raison des liens de Klee avec la Suisse, l'ambassade avait promis à Martin Faass son soutien. En tant qu'ambassadrice par intérim, Christine Schraner Burgener souhaitait en reprendre le patronage. Il y avait donc beaucoup de choses à dire. «Mais elle m'a ensuite annoncé la nouvelle tout à fait inattendue que la Suisse souhaitait nous offrir un tableau de Liebermann», se souvient Martin Faass. A ce moment-là, ni l’un ni l’autre ...
>> mehr lesen

Patrick Frey, le vétéran des indépendants (ven., 16 nov. 2018 07:57:00 GMT)
(Carlo Pisani, swissinfo.ch)
>> mehr lesen

Nicolas Polli: enfant de l'ére numérique et fan de l'analogique (ven., 16 nov. 2018 07:48:00 GMT)
(Carlo Pisani, swissinfo.ch)
>> mehr lesen

Les bijoux de Marie-Antoinette en vente à Genève (jeu., 15 nov. 2018 07:01:00 GMT)
Une collection exceptionnelle de bijoux ayant appartenu à des têtes couronnées a été mise en vente mercredi à Genève par la maison Sotheby’s. Parmi ces joyaux, l’attention se portait plus particulièrement sur ceux de la reine de France Marie-Antoinette, guillotinée en 1793. La collection de bijoux mis aux enchères provenait de la Maison de Bourbon-Parme. Outre des bijoux de Marie-Antoinette, elle comprenait aussi des pièces ayant appartenu au roi de France Charles X, aux archiducs d’Autriche et aux ducs de Parme. Au total, cent bijoux étaient mis en vente. Une vente hors-normes Une telle vente était totalement hors-normes. Avant la mise aux enchères à Genève, la collection avait été présentée dans plusieurs villes du monde: Londres, Hong Kong, Dubaï, Singapour et Taïpei.  «Il s'agit de l'une des collections de bijoux royaux les plus importantes jamais apparue sur le marché et chacune de ses pièces est imprégnée d'histoire, commente Daniela Mascetti, vice-présidente du ...
>> mehr lesen

Meret Oppenheim, une artiste née surréaliste (mar., 13 nov. 2018 12:30:00 GMT)
Le musée des beaux-arts d’Aarau propose la première rétrospective consacrée au surréalisme suisse. Parmi les artistes présentés figure Meret Oppenheim, rendue célèbre par l’objet «Le Déjeuner en fourrure», mais son œuvre est bien plus grande.  Une tasse, une soucoupe et une petite cuillère recouvertes de fourrure: l'idée de poser ses lèvres sur les bords duveteux de cette tasse ou de lécher le sucre de cette cuillère poilue est tout autant attirante que répulsive. Des dizaines d'historiens de l'art ont interprété l’œuvre la plus célèbre de Meret Oppenheim, réalisée en 1936. Certains y ont vu des connotations sexuelles qui ont beaucoup amusé l'artiste.  Cette tasse se voulait être un objet poétique, comme l'avait toujours exigé le pape du surréalisme, l’homme de lettres français André Breton: les artistes doivent créer des formes passionnantes, qui suscitent l’ambiguïté et soient aussi remarquables que «la rencontre fortuite sur une table de dissection d'une machine à coudre et ...
>> mehr lesen

Plus d'informations sur www.swissinfo.ch !